Sébastien Lemire, député d'Abitibi-Témiscamingue

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Rentrée parlementaire« Y a-t-il un pilote dans l’avion? »

À la suite de la rentrée parlementaire, le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, la députée d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Sylvie Bérubé ainsi que le député d’Abitibi-Témiscamingue, Sébastien Lemire s’inquiètent pour la santé des Québécoises et Québécois. À moins de cinq semaines de la semaine de relâche, les élus bloquistes déplorent le manque flagrant de leadership du premier ministre et craignent que le fédéral « vole sans pilote » en pleine pandémie.


Le Bloc Québécois propose ce qui suit en ce qui a trait à la gestion des déplacements aériens et des quarantaines au retour:


Aéroports – Le Bloc Québécois propose les mesures suivantes :


  1. Interdiction complète des vols non essentiels vers l’étranger;
  2. Application aux déplacements aériens des mêmes règles qu’aux déplacements terrestres;
  3. Imposition d’une quarantaine surveillée de deux semaines;
    • À la charge du voyageur de retour d’un voyage non essentiel
    • À la charge de l’employeur si le déplacement est essentiel et lié au travail
    • À la charge de l’État si le déplacement est humanitaire
  4. Transmission à Québec de l’autorité en matière de surveillance des quarantaines, avec pouvoir de sanction;
  5. Garantie de remboursement des vols annulés pour des raisons sanitaires.

Yves-François Blanchet dénonce vivement le manque terrible de leadership de Justin Trudeau sur le contrôle des frontières : « Chaque jour, des gens reviennent au Québec comme si de rien n’était avant de rentrer chez eux, sans suivi sérieux de leur quarantaine. Et les libéraux tergiversent, jasent, taponnent, et le premier ministre ne décide rien! Les États‑Unis de Joe Biden restreignent les vols de l’étranger alors que les libéraux calculent combien de votes ça leur coûterait. »


Sylvie Bérubé, députée et porte-parole des affaires autochtones, mentionne qu’il est inacceptable qu’Ottawa se pose en autorité sanitaire sans prendre ses propres responsabilités. Au moins, le gouvernement du Québec se comporte de façon responsable : il s’était préparé pour la vaccination de masse, mais le gouvernement libéral ne fournit pas les vaccins! Avec le manque de leadership inquiétant de Justin Trudeau, plusieurs des communautés autochtones du Québec tardent toujours à recevoir le vaccin, un enjeu majeur pour la santé de ce peuple. Il faut savoir que certaines communautés ne sont pas munies d’infrastructures adéquates pour accueillir grand nombre de patients Covid-19, parfois il faut même les transférer de région!


« L’accès aux vaccins est ce qui donne l’espoir à toute la population de revenir à une vie plus normale et de passer au travers cette pandémie. C’est également ce qu’attendent bon nombre d’entrepreneurs qui souhaitent reprendre de manière maximale leurs activités, avec la présence de tous leurs employés, surtout dans des contextes de pénurie de main-d’œuvre. Autant en ce qui concerne la production que la distribution des vaccins, nous nous devons de rester vigilants et de continuer les pressions afin que les Québécoises et les Québécois y accèdent le plus rapidement possible. Il faut également mettre tout en œuvre pour minimiser les risques de transmission, dont l’interdiction des vols non essentiels vers l’étranger. » a ajouté Sébastien Lemire.


« Le pilote du gouvernement libéral ne semble pas placer les priorités aux bons endroits. Le fantasme électoral de Justin Trudeau ne doit pas faire en sorte qu’il cache des informations aux Québécoises et aux Québécois et qu’il maquille une dure réalité et se retienne de poser les bons gestes », ont conclu Sylvie Bérubé et Sébastien Lemire, députés bloquistes.


— 30 —

Source et information:


Marie-France Beaudry

Conseillère aux communications

Bureau de Sébastien Lemire

819 763-1915

Marie-France.Beaudry.302@parl.gc.ca

Suivez-moi