Sébastien Lemire, député d'Abitibi-Témiscamingue

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Pour un plan de réouverture des bureaux de Service Canada

À la fin du mois de mars, alors que la crise de la COVID-19 prenait de plus en plus d’ampleur au Québec, le gouvernement fédéral a pris la décision de fermer ses différents bureaux de Service Canada. Pourtant, c’est bel et bien en ces temps difficiles que la population a plus que jamais besoin d’accompagnement afin d’accéder, notamment, à l’aide financière mise en place.


C’est en sens que s’unissent Mme Marie-Hélène Gaudreau, députée de Laurentides–Labelle
Mme Sylvie Bérubé, députée d’Abitibi–Baie-James–Nunavik–Eeyou et M. Sébastien Lemire, député d’Abitibi-Témiscamingue, pour demander un plan de réouverture des bureaux de Service Canada, qui relèvent de la même coordination suprarégionale.


Quotidiennement nos équipes reçoivent des appels de citoyens incapables d’obtenir du soutien de Service Canada malgré des jours, voire des semaines passées, à tenter de les joindre par téléphone. Dans un contexte où de nombreux citoyens, ne sont pas à l’aise avec l’utilisation d’Internet, ou n’y ont simplement pas accès, il devient essentiel d’assurer un service d’accompagnement personnalisé qui fournit l’aide nécessaire aux personnes qui en ont besoin.


Les députés croient qu’avec le déconfinement qui débute graduellement dans nos régions, il n’existe plus de justification pour maintenir ces bureaux fermés. Plusieurs commerces rouvrent leurs portes avec des mesures sanitaires strictes afin de limiter la propagation du virus. Ils sont convaincus qu’un organisme gouvernemental peut lui aussi mettre en place ce genre de mesure afin de protéger les fonctionnaires et ainsi venir en aide à nos concitoyens.


Les trois députés bloquistes souhaitent donc un plan de réouverture des bureaux sur leur territoire, de Rouyn-Noranda à Sainte-Agathe-des-Monts, en passant par Val-d’Or, Ville-Marie et Mont-Laurier. Ottawa doit assurer un service d’accompagnement en personne pour que la population puisse avoir accès à l’aide qu’elle a droit. Également, il devient pertinent de souhaiter la bonification des services qui y sont d’ailleurs offerts, notamment en matière d’immigration, afin d’éviter les longs déplacements vers un bureau de Service Canada dans un grand centre.


— 30 —

Source et information:


Marie-France Beaudry

Conseillère aux communications

Bureau de Sébastien Lemire

819 763-1915

Marie-France.Beaudry.302@parl.gc.ca

Suivez-moi