Sébastien Lemire, député d'Abitibi-Témiscamingue

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Pas de PCRE pour les nouveaux parents qui perdent leur emploi

C’est avec une grande désolation que le député d’Abitibi-Témiscamingue, Sébastien Lemire, dénonce la lenteur du gouvernement fédéral à régler la problématique vécue par les nouveaux parents qui ont perdu leur emploi durant la COVID-19 et qui sont sans revenu depuis le début du mois d’octobre en raison d’une procédure administrative.


En effet, bien que la loi fédérale de mise en œuvre de la Prestation canadienne de relance économique (PCRE) énonce clairement que les prestations d’assurances parentales constituent des revenus admissibles à l’obtention de la PCRE, les fonctionnaires chargés d’en interpréter les critères ne semblent pas avoir reçu de directives claires. Résultat: les femmes et les hommes ayant profité du congé parental doivent attendre pour savoir s’ils auront droit à cette prestation. Louise Chabot, porte-parole du Bloc québécois en matière de travail a interpellée la ministre Carla Qualtrough, qui a encore une fois mentionné que le gouvernement reconnaissait le problème et qu’il « travaillait fort à trouver une solution  ».


« Des citoyens de l’Abitibi-Témiscamingue nous ont fait part de cette problématique et c’est en ce sens que nous avons interpellé la ministre Qualtrough en collaboration avec Louise Chabot et son équipe. C’est une aberration de penser que des nouveaux parents qui ont déjà à s’adapter à leur nouvelle vie de famille, vivre le stress d’avoir perdu leur emploi et celui de la pandémie, doivent en plus attendre depuis près de trois mois des sommes d’argent pour compenser leur salaire et auxquels ils ont droit, tout ça à cause d’une procédure administrative. D’être à l’écoute de nos concitoyens nous aura permis d’être les premiers à mettre en lumière une situation qui se répète partout à travers le Québec. Il faut que les choses s’accélèrent, encore plus à l’approche du temps des fêtes » s’est exprimé Sébastien Lemire.


La situation révèle aussi une problématique qui récurrente : le fait que le régime d’assurance-emploi n’est aucunement adapté à la réalité des femmes et des hommes qui souhaitent être à la fois parents et présents sur le marché du travail. « Il va de soi que, peu importe la situation, les nouveaux parents devraient avoir accès à des prestations d’assurance-emploi, s’ils se retrouvent sans emploi sans l’avoir désiré, après leur congé parental », a conclu Sébastien Lemire.


À propos :
Pour Sébastien Lemire, être député, c’est d’abord être à l’écoute des gens afin de porter, avec eux, leurs aspirations et d’adapter leur environnement aux réalités d’aujourd’hui. C’est avoir un leadership rassembleur et collaboratif sur les enjeux qui nous touchent et participer à développer un milieu de vie durable, vivant, humain et à notre image.


— 30 —

Source et information:


Marie-France Beaudry

Conseillère aux communications

Bureau de Sébastien Lemire

819 763-1915

Marie-France.Beaudry.302@parl.gc.ca

Suivez-moi