Sébastien Lemire, député d'Abitibi-Témiscamingue

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

En mode écoute pour mieux aider la relance

La semaine dernière, Mme Sylvie Bérubé, députée d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou et M. Sébastien Lemire, député d’Abitibi-Témiscamingue, ont effectués des rencontres avec leur collègue Yves Perron, député de Berthier–Maskinongé et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Agriculture, d’Agroalimentaire et de la Gestion de l’offre, afin de mieux cerner la réalité de ces secteurs primordiaux pour l’économie de la région. 


Lors du caucus estival du parti, l’élaboration d’un plan de relance post-pandémie dans une perspective de développement régional était au cœur des discussions. Il y aura un après COVID-19 et nous avons le devoir de nous y préparer dès maintenant si l’on veut réaliser une reprise des activités bien orchestrée qui tient compte de la progression actuelle de l’achat de produits locaux et qui est avantageuse pour les agriculteurs d’ici. « Aller à la rencontre de la population, des municipalités et des milieux économiques et communautaires pour discuter des enjeux présents et futurs est essentiel pour moi », déclare le député Yves Perron


En ce sens, la tournée agricole et agroalimentaire du Bloc Québécois était de passage dans la très grande région comptant deux circonscriptions. « Les frais arbitraires imposés par les grands détaillants, la mise en marché des produits locaux, l’accessibilité aux abattoirs, la pénurie de travailleurs étrangers temporaires et une amélioration des programmes de gestion de risques font partie des thèmes que nous défendons à Ottawa et pour lesquels nous avons une oreille attentive auprès des acteurs du milieu. Plus nous avons de l’information sur ces sujets, meilleurs nous sommes pour vous représenter devant le gouvernement fédéral », affirme Yves Perron.


Mme Bérubé, députée d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, était heureuse d’accueillir M. Perron dans sa circonscription afin de lui faire découvrir l’entreprise Chapais Énergie (Nexolia Bioénergie). Cette rencontre fut instructive et elle a permis de connaître toutes les facettes de cette entreprise en évolution. 


M. Lemire, député d’Abitibi-Témiscamingue a profité de l’occasion pour présenter à M. Perron des membres des différents syndicats locaux de l’Union des producteurs agricoles (UPA), visiter la Station de recherche agroalimentaire de l’UQAT et rencontrer différents producteurs locaux. « La venue de M. Perron aura été une occasion particulière de rencontrer les différents acteurs qui contribuent grandement à notre qualité de vie et de connaître leurs différentes préoccupations, notamment concernant les besoins de main-d’œuvre, la recherche, l’accaparement des terres, l’importance de la connexion cellulaire et internet » s’est exprimé M. Lemire.


— 30 —

Source et information:


Marie-France Beaudry

Conseillère aux communications

Bureau de Sébastien Lemire

819 763-1915

Marie-France.Beaudry.302@parl.gc.ca

Suivez-moi